DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

Comment vaincre la peur de l’échec ?

Publié

Qui est concerné ?

La peur de l’échec touche tout particulièrement une catégorie : ce sont les personnes qui manquent de confiance en elles qui ont le plus souvent ce sentiment de peur d’échouer. « Je n’y arriverai pas », « ce n’est pas fait pour moi » sont autant d’affirmations qui se révèlent être totalement fausses.  Ces personnes sont toujours dans l’attente du moment idéal pour réussir, ce qui entraîne indéniablement de longs moments de passivité.

Une éducation à l’origine de la peur de l’échec.

Ce sentiment de peur est étroitement lié à l’enfance et à l’éducation de l’individu. La source du problème vient très souvent d’un traumatisme, engendré par des brimades que l’on peut subir durant ces jeunes années. Les moqueries ont alors un effet dévastateur sur le développement du capital confiance de la personne. Des paroles blessantes et destructrices ont sont toujours à l’origine de la dévalorisation de l’individu. C’est ainsi qu’il se persuade d’une chose qui n’est absolument pas vraie. En découle l’inaction, justifié par tout un tas d’excuses légitimes à ses yeux : « ce n’est pas le bon moment », « je n’ai pas encore ceci », « j’attends que cela se passe » qui n’auront pour effet que de remettre à plus tard ce que vous auriez pu commencer aujourd’hui.

La jeunesse de l’individu n’est pas à placer au cœur de tous les problèmes de confiance. L’expérience professionnelle et le vécu à l’âge adulte jouent aussi un rôle démolisseur. Il suffit d’une expérience professionnelle qui s’est mal passée, d’un supérieur utilisant des propos offensants ou de collègues moqueurs pour que la confiance en soi, déjà faible, soit totalement réduite à néant. Il échec passé peut aussi être la cause d’une perte totale de confiance. Peu importe si quelqu’un vous dit que vous ne servez à rien ou que vous ne savez rien faire, envoyez-le bouler (pour rester poli). Qui est-il pour vous juger ? Qu’importe son poste ou son rang, il ne vaut pas mieux que vous. Transformez toutes les critiques que vous avez reçu en une force monumentale pour vous lancer dans quelque chose qui vous passionne vraiment et dans laquelle vous accomplirez de belles choses.

Soyez conquérant, battez votre peur de l'échec


Agir contre ce mal qui vous ronge.

Il ne faut pas laisser la peur de l’échec s’installer durablement et vous paralyser dans tout ; à ce titre, vous devez faire le nécessaire pour la faire disparaître ou, à minima, la faire taire. Inscrivez-vous dans une démarche de développement personnel. Pour cela, visionnez des vidéos motivations qui vont raviver la flamme de la grande personne qui sommeille en vous. Si la peur de l’échec est vraiment trop forte, il est possible de s’orienter vers un suivi thérapeutique afin de pointer et éradiquer les maux qui vous pourrissent la vie.  Affrontez votre démon, décidez-vous à lâcher prise et exposer vous au risque d’échouer. Que risquez-vous réellement à part la réussite ? Absolument rien. Vous n’êtes pas plus bête qu’un autre. Si d’autres personnes l’ont fait, vous pouvez tout aussi bien le faire. Chacun de nous est exceptionnel. Vous aussi, vous êtes incroyablement capable de réussir.

Regardez dans cette vidéo mes conseils pour affronter votre peur de l’échec et enfin vous sentir heureux dans ce que vous allez entreprendre.